Un peu d'histoire

Dès l'apparition de la nouvelle religion «L'Islam», les conflits entre les différents tribus de la presqu'Île arabe, progressaient rapidement notamment entre les croyants et les non croyants à la nouvelle religion. Ces conflits se traduisaient par de terribles batailles  dans le but d'étendre «L'Islam » dans toute la région.

Les croyants musulmans jouissaient d'un courage et d'une volonté hors du commun, portés par leur foi en Dieu l'Unique. Ils ne se contentaient pas de dominer la presqu'île arabe, mais leur ambition d'amplifier le déploiement de la nouvelle religion dans le monde entier,  leur accorda de grands succès de sorte que le royaume islamique s'étendit sous les Omeyyades de l'Ouest de la Chine jusqu'au Sud de la France.

Afin d'étendre son audience et son pouvoir, et une fois chassé de la Mecque Mahomet entreprend plusieurs expéditions dès la première année de l'Hégire (622).

Ces expéditions qui  se concentraient dans la presqu'île de l'Arabie, ont une courte durée, d'une demie journée et parfois même sans combat. Mais il ne faut pas oublier les batailles organisées dont les plus célèbres sont : bataille de Badr en 624(2ième année de l'hégire) bataille de Uhud, en 625 (troisième année de l' hégire), bataille du fossé en 627, bataille de Mu'ta en 629. Cette dernière a eu lieu à Mu'ta (à l'est de la Jordanie et d'al-Karak) entre une troupe de combattants musulmans dépêchée par le prophète de l`islam Mahomet et une armée de l'empire Byzantine formée essentiellement par les Ghassanides (combattants arabes vassaux de l'empire de Byzance). Après deux jours de combat cette bataille se termine par un match nul et ceci grâce à la stratégie du commandant Khalid ibn Al-Walid qui obligeait les Byzantins à arrêter la poursuite des musulmans ; ce qui permet à ces derniers de revenir à la Médine.

Les historiens qui commentent cette bataille font souvent l'éloge de la stratégie militaire de Khalid ibn al-Walid et le considère comme le meilleur  commandant l'histoire   

Ainsi après dix ans de batailles, les tribus de la péninsule arabiques sont unifiés, pour la première fois de l'histoire sous la bannière de la nouvelle religion qu'est l'Islam.

Mahomet meurt en 632 après avoir conquit toute la péninsule arabique. Ainsi,   c'est aux califes (les successeurs) que la tâche est accordée pour continuer son œuvre.

Baitailles Arabes - Perses

Batailles Arabes - Byzantins

Règne du calife Uthman ben Affan

Les traités arabes d'Art militaire

Les machines de guerre