Règne du calife Uthman ben Affan

Règne de Uthman Ben Affan (644-656)

Dès son arrivée au pouvoir Uthman se préoccupa des provinces. Il maintient au pouvoir les gouverneurs désignés par son prédécesseur le califat Omar. Sous son règne le territoire musulman s'accroît considérablement et ceci est dû principalement à l'audace du califat Uthman et au courage des gouverneurs assoiffés d'étendre l'Islam au-delà de toutes frontières.

Au début du règne d'Uthman , les révoltes se succédaient et un bon nombre des provinces gagnées par le calife Omar furent reprises par les Perses et les Byzantins, ce qui engagea Uthman à reprendre tout ce qui était perdu et à étendre son pouvoir au-delà des frontières occupées par son prédécesseur Umar.

En 646, un exarque, Grégoire se révolte contre l'empereur byzantin et fait défection de l'empire byzantine. il installe sa capitale à Sufetula à l'intérieur du pays. La même année les Arabes font la conquête de la Cyrénaïque et avancent sur le tripolitaine et la Byzancène où ils rencontrent à nouveau des résistances. Grégoire rassemble alors ses troupes et ses alliés près de sa capitale Sufetela et fait face à l'armée arabe conduite par Abdallah ibn Saad ben abi Sarh. Ce fut la bataille de sufetula gagnée par les Arabes et dans laquelle grégoire meurt.

En 647, sous la direction du gouverneur de la Syrie Muawiyah, une campagne fut lancée contre l'Anatolie durant laquelle Césaré Mazaca fut renvoyé.

En 648, l'armée de Muawiyah a pillé Phrygia .

En 649 le calife Uthman permet à Muawiyah d'aborder la mer et de lancer un raid sur chypre. Le succès de cette campagne sous la direction de Abdallah ben Saad ben abi Sarh annonce le début des activités navales de l'armée musulmanes. Abdallal ben Saad ne tarda pas à construire une flotte maritimes très puissante par laquelle il repoussa l'attaque byzantine contre l'Alexandrie .

En 650 Uthman a envoyé son commandant Ubeida allah ibn Ma'amar al Tamimi pour reconquérir Makran (Pakistan) qui s'est révolté. Une fois Makran conquit Ubeida allah avance vers d'autres villes du Pakistan qui cèdent sans résistance. Uthman nomma Ubeida allah gouverneur de la région de Makran.

En 651 Uthman ordonna au gouverneur de Bosra Abdullah ibn 'Amer d'affronter Sistan (province persane). Ce dernier expédia une colonie militaire sous le commandement de Rabi'ah ben Ziyad . La première confrontation a eu lieu sur les frontières à Zaliq puis l'armée musulmane s'est avancée sans peine vers Zaranj . La ville fut assiégée ce qui obligea son gouvernement à payé des idemnité (Jizya) au califat Uthman, puis l'armée musulmane poursuivait ses invasions vers le nord de l'Afghanistan pour subjuguer d'autres provinces.

Rabi'ah ben Ziyad resta deux ans à Sistan avant de retourner à Bosra.

En 652, ce fut la campagne contre la Nubie (Soudan). Une armée fut envoyée à Nubie sous le commandement de Abdallah ibn Saad ben Sarh. L'armée pénètre profondément dans la région et siège la capital Dongola. L'armée musulmane ne pouvant pas résister une paix fut accordée entre les deux opposants.

En 654 une nouvelle révolte éclata à Sistan, Abdallah ibn Amer, gouverneur du Bosra nomma Abdul Rahman ibn Samra pour commander une armée dans le but de l'invasion de Sistan . Ibn Samra après avoir abordé les frontières et surmonté les résistance`, dirigea son armé vers Zaranj. La ville fut assiégée et une paix fut accordée par laquelle les persans s'engageaient de nouveau, à payer le Jizya .

De Zaranj, Abdul Rahman ibn Samra avança avec ses forces vers l'intérieur du pays pour atteindre Helmand et la capturer. Ainsi les autres villes ont été subjuguée sans résistance tel que la ville de Zor. Abdul Rahman ibn Samra ne tarda pas à avancer vers le nord du pays jusqu'au Hindu-Kuch pour capturer Ghazni qui s'opposait fortement, par la suite Kaboul cède sans résistance.

En 655 Muawiyah entreprend une expédition à Cappadoce avec sa flotte sous le commandement d'Abdallah ben Saad. Elle avance le long de côtes sud de l'Anatolie. L'empereur Constant considère la flotte comme le danger le plus important de cette invasion. Ainsi il décide d'aller à sa rencontre avec une grande flotte . Ce fut la bataille des mats ou (That al Sawari )

Les détails de cette bataille sont très variés mais ce qui le plus probable c'est qu'elle a commencé avec les armes lourdes et s'est terminée avec les armes blanches . Elle s'est terminée par la défaite des Byzantins. Cette défaite byzantine catastrophique ouvre la Méditerranée aux Arabes et débute une série de luttes durant plusieurs siècles pour le contrôle des voies de navigations de la Méditerranée.

Les traités arabes d'Art militaire