Les Arabes

Peuple bédouin très ancien. Son existence est signalée dans les textes assyriens et babyloniens datant du IXe siècle avant J. C'est un peuple de souche sémite issu de la péninsule arabique et du désert qui s'étend de la Mésopotamie jusqu'en Syrie.

Existence et origine

Historiquement, les Arabes sont connus depuis environ trois milles ans. De grands historiens en témoignent leur existence.

Fritz Hommel signale que la presqu'île arabe située entre l'Égypte et l'Iraq fut le centre d'une civilisation assez avancée vers le troisième millénaire avant J.C.

Xénophon né vers 430 av. J.C, cite leur participation à la conquête de la Babylonie aux côtés de Cyrus 1er vers 539 av.J.C

Hérodote mentionne que le «Roi des Arabes» avait occupé le Hidjaz septentrional entre 500 et 300 av.J.C.

D'après l'Historien arabe Girgi Zeidan (جرجي زيدان ), trois étapes sont à considérer pour l'apparition des Arabes dans l'histoire:

- Les Arabes du nord de l'Arabie . Ces tribus sont appelés «al-'arabu al-Baïda» ( العرب البائدة ) , c'est-à-dire les Arabes disparus. Ils sont appelé aussi «al-'arb al-'ariba» (العرب العاربة ).

- D'autres tribus descendants de Qahtan (Yoktan - قحطان ), fils d'Eter, appelés «al-'arab al musta'ariba » c'est-à-dire ,les Arabes qui ont acquis la langue arabe de leurs prédécesseur »les arabes disparus». ces tribus s'y trouvaient au Sud du yémen qui représente la région la plus fertile de l'Arabie. Elle est appelée «al-yemen al-Saïd »(اليمن السعيد ).

- Les ismaïlites (الاسماعيليين ) qui sont les tribus du Nord de l'Arabie ( Thuhama-تهامة , Hijaz-حجاز et Najd - نجد ).

L'historien Marc Bergé écrivit: "Les Arabes font leur première apparition dans l'Histoire en 854 avant Jésus Christ: l'arabie Gindubu soutint Bin Idris de Damas (le Ben Hadad II de la bible) en lui amenant mille chemaliers du pays d'Aribi à l'occasion de la bataille de Qarqar[...]peut-être le camp de Gindubu était-elle située au Sud-Est de Damas. Il est certain que les éléments bédouins de la péninsule arabique- qu'on appelait probablement indifféremment Aram, Eber ou Haribu devaient être installés à l'origine, dans la région qui s'étend entre la Syrie et la Mésopotamie et qui fut avec la Syrie, le berceau le plus ancien des Sémites."

En fait, les Arabes plantent leurs racines bien loin dans l'Antiquité.

L'Arabie antique, désigne tous les pays habités ou parcourus par les Arabes, c'est-à-dire non seulement la péninsule arabique, mais aussi les régions comprises autour de la mer Morte, de la mer Rouge et de l'Euphrate.

Les annales assyriennes mentionnent un royaume de Qédar (ancien royaume arabe situé dans le sud de la Palestine) en Arabie du nord, dès le VIIIe siècle avant notre ère. Dans les texte décrivant la bataille de Qarqar (853 av.J.C), il est mentionné que Gindubu du pays d`Araba dirigeait un contingent de 1000 hommes montant des chameaux.

Ces mêmes annales mentionnent que vers l'an 774 av.J.C les royaumes conquis par Tiglat-phalasar III sont contraints de lui payer tribut, de même  que Zabibée- reine du pays d'Aribi et prêtresse de la confédération des Qédarites.

Quatre ans plus tard, une reine arabe Shamsi, régnat sur l'une des tribus madianites du Nord de Hijaz, prend les armes à la tête d'une coalition composée de tribus et des émirats arabes englobant la cité de Taima' pour combattre les Assyriens.

Sennacherib (740-681 ) fit campagne contre des nomades menés par Hazel ( roi de Qédar) et Te'elhun (reine des Arabes).

Pour envahir l'Egypte Assarhaddon (680-669) dut traverser le désert de Sina' et sollicita à cette occasion l'aide des Arabes occidentaux.

Assurbanipal (668-627 ) gracia Abyatha' et le nomma roi de Qédar à la place de Yautha'.

Le "Roi des Arabes" mentionné par Hérodote (484-425), aurait occupé le Hijaz septentrional, entre 500 et 300 av.J.C, c'est-à-dire la colonie des Minées qui eurent comme successeurs les Nabatéens.

Xénophon (430-354 av.J.C- Philosophe historien- maître de guerre de la Grèce antique ) cite la participation des Arabes à la conquête de la Babylonie aux côtés de Cyrus premier vers 539 av.J.C.

 Dans l'antiquité, et à l'époque de l'empire romaine, l'Arabie était divisée en trois régions distinctes:

- L'Arabie heureuse su Sud (actuel Yemen).Quatre royaumes se partageaient le territoire de l'actuel Yemen : Le royaume de Saba' au centre, celui de Main au nord, celui du Qataban au sud -ouest et celui de hadramout au sud.

- L'Arabie centrale (Le Najd), peuplée de nomades et de sédentaire et qui vivaient dans l'orbite de l'Arabie heureuse

- L'Arabie septentrionale (Arabie pétrée - Arabie déserte) fut occupée par Le royaume de Qédar auquel succéda le royaume des Nabatéens.

Ainsi à l'exception du Sud où les populations se sont fixées, l'Arabie se confond avec le désert. Ce désert planté par des campements dans lesquels vivent les Bédouins à l'intérieur de tentes faites de bandes de tissu en poils de chameaux et fibres végétales. Ces nomades vivent de l'élevage des chameaux, moutons, chèvres qui leurs fournissent lait, viande, cuir et laine, même le combustible (la bousse).

Les Bédouins se groupaient en tribu dont un Cheikh est le chef. L'autorité et le prestige de ce dernier se basent sur le principe de l'égalité et de la cohésion sociale.

L' homme modèle des Bédouins était  doué au plus haut point de la muru'at (المرؤة ). Cette qualité comportait le courage, l'endurance, la fidélité à son  groupe et ses obligations sociales, la générosité et l`hospitalité. Le sentiment qui le poussait à se confronter à cet idéal était celui de l`Honneur  (الشرف أو العرض ).

Parmi ces tribus Quraich fut la plus puissante. C'est elle qui contrôlait par la force La Mecque et  gardait la sécurité des voyageurs. Muhammad prochain prophète de l'Islam appartient à cette tribu.

Les Arabes et l'Islam

C'est au début du 7e siècle de notre ère que le prophète Mahomet (Muhammad ) commença la prédication publique de son message, il se heurta aux membres de son propre tribu les Qoraïchites . C'est à La Mecque qu'il est accusé de plagiat, d`imposture et de sorcellerie, situation intenable, la décision de l'émigration est prise.

Par petits groupes, poursuivis par les Qoraïchiotes, après un voyage de sept jours dans le désert, Muhammad et les siens se réfugient à Yathrib (le 17 septembre 622) appelée plus tard Médine. Cette dernière est un est une petite cité éloignée des routes du grands trafic caravanier pratiquait une économie de subsistance à partir de ses palmeraies.

A Médine ville composée de juifs et de musulmans divisés en clans et ayant leurs propres lois Mohammad devint dirigeant d'une communauté, s'impose comme juge des conflits et  forme l'esquisse d'une organisation Islamique.

Les troupes de Muhammad croissent et en 610 dix mille musulmans marchent sur La Mecque. Il n'y eut presque pas de bataille. Le prophète victorieux accepte la capitulation de ses ennemis, fait battre les idoles. C'est ainsi qui fut maître de l'Arabie occidentale

De retour à Médine, Mohammad tombe malade et meurt en 632 . L'Islam était désormais consolidé dans le péninsule arabique.

 Les anciens royaumes arabes