historiens orientalistes

L'histoire des sciences dans le monde arabo-islamique a intéressé un grand nombre d`Orientalistes: historiens, philosophes, juristes, théologiens qui par leurs études et leurs traductions ont participé à l`élucidation de la culture arabo-musulman et par conséquent jeté la lumière sur la science arabo- musulman fruit de cette culture.

Dans cette section nous nous référons aux orientalistes historiens qui se sont penchés particulièrement sur des études critiques et analytiques des manuscrits scientifiques arabes. Parmi ces orientalistes nous signalons : Le Baron Carra De vaux, l'historien  Marc Bergé, les professeurs René Taton, les Sourdels (Janine et Dominique), le père Pierre Costabel,  l`historien-musicien irlandais- Henry Georges Farmer.

 

Carra De vaux

 

Bernard Carra de Vaux orientaliste français né le 3 février 1867 élève de l`école polytechnique il se spécialise dans les études orientales et plus particulièrement dans les études arabes il produisit en ce genre un nombre considérable de travaux dont les principaux sont:

1 - Cours d`arabe professé à l`institut catholique de Paris autographié (1892)

2 - L`édition arabe des Mécaniques ou de l`élévateur de Héron d`Alexandrie avec une  traduction  française dans le journal asiatique 1894.

Ce texte est fort important pour l`histoire des sciences surtout que son original grec est perdu.

3 - Les traités des rapports musicaux de Safi al -Din al -Baghdadi ( journal asiatique 1891) . Un ouvrage fort curieux pour l`histoire de la musique .

4 - Une traduction de l`ouvrage de Maçoudi , fameux historien arabe du Xe siècle, intitulé«le livre de l`Avertissement et de la Révision» ( كتاب التنبيه والاشراف )-

5 - Une traduction d`un gros ouvrage de folkhlore oriental, antérieur aux Milles et une Nuits , d`après les manuscrits de la bibliothèque nationale de paris .

6 - Les penseurs de l`Islam - 5 volumes édition Geuthner paris 1921- 1926

Monsieur De vaux a connu les publications d`autres travaux sur l`histoire de la philosophie et des sciences en Orient . Il a traduit  le traité du philosophe arabe Al- Ghazali «la destruction des philosophes».

Dans la collection «Les grands philosophes » dirigé par Clodius Piat nous trouvons : Avicenne par le Baron Carra de Vaux - édition Félix Alcan  1900.

Dans  ses études et ses traductions le Baron Carra de Vaux  relève la participation des Arabes au développement des sciences au Moyen -Âge.

 

Henry George Farmer

 

Historien, musicien, orientaliste , Henry George farmer s'interéssa à la musique orientale et plus particulièrement à la musique arabe. D`origine  Irlandais il écrit un bon nombre de traités concernant la musique arabe, ses particularités théoriques , ses instruments et son influence sur la musique européenne. Parmi ses écrits nous signalons:

- The Arabic Musical Manuscripts in the Bodeleian Library - A Descriptive catalogue with the illustrations of Musical instruments . London W. Reeves.

- The Arabic influence on Musical theory . London H . Reeves

- A History of Arabian Music to the XIII th Century . London : Luzac & CO.

- Studies in Oriental Musical instruments . Glasgow: the Civic press.

- The sources of Arabian Music: An Annoted Bibliographie of Arabic manuscripts which Deal with the theory, practice and history of Arabian Music. Bearsden, Scoltland, issued privately bythe author.

- Al- Farabis Arabic-Latin Writing on Music in the Ihsa al- `Ulum. New york Hinrichson Edition.

 

Notons que la majorité de ses écrits furent traduits en français et en arabes .

 

 Marc Bergé