Les horloges hydrauliques -  monde arabo-islamique

Dans cette partie consacrée aux horloges hydrauliques dans le monde arabo-islamique, nous ne visons pas juste la présentation des ces horloges comme instruments de la mesure du temps, mais c'est le développement du mécanisme horloger qui nous intéresse le plus.

En effet ce mécanisme a passé par deux étapes biens distinctes dans lesquelles il a connu un développement technique très remarquable. Au début, le mécanisme horloger s'est basé sur le débit, la puissance ou le poids de l'eau. En effet, dans les clepsydres ou horloge à eau c'est la poussée d'Archimède exercée sur un flotteur,le poids d'une chute d'eau sur une roue à aubes, qui enclenchent  et régularise tout le mécanisme  nécessaire au fonctionnement de l'horloge.Ces clepsydre ou horloge à eau ont servi à la mesure du temps jusqu'à la fin du dixième siècle, poque de l'invention des horloges mécanique dont le mouvement est communiqué par des roues dentées, la vitesse est réglée par un balancier, l'impulsion donné aux roues par un poids et le temps indiqué sur un cadran, divisé en douze partie égales, par une aiguille porté sur l'axe d'une roue. Cette aiguille fait un tour en douze heures.

La technique du mécanisme des horloges mécaniques fut rapidement développe. On ajoutait aux roues dentées, au  balancier et aux poids moteur, des rouages dont le rôle est de faire frapper avec un marteau sur un timbre, les heures indiquées sur le cadran; de sorte qu'on pouvait savoir les heure de la nuit sans avoir recours à la lumière.

Un peu plus tard, d'habiles ouvriers fabriquèrent des horloges portatives auxquelles on a donné le nom de Montres. C'est à ce temps que remonte l'origine du ressort spiral qui tient la place du poids et  dont  l'action est l'entretient du mouvement de la machine.

C'est à ces dernières découvertes que commence l'Art de l'horlogerie.

Les Arabes ont contribué à ce développement et ont suivi pas à pas ces découvertes.

Ainsi après la destruction du centre intellectuel d'Alexandrie (vers 641 ap .J.C.), ce furent les Arabes qui, assimilant ce qui restait de l'érudition antique, développèrent l'usage des horloges à eau . Ils acquirent une technicité parfaite et étonnante dans cet art.

horloges monumentales

 

 

 

 


 

 

-