Un peu d'histoire

L'usage de l'horloge mécanique ne date que du XIIIe siècle, date où apparurent les horloges à poids dont le principe , le mécanisme et le fonctionnement sont complètement différents de ceux des clepsydre ou horloges à eau.

La technologie de construction des horloges à poids se développa très rapidement et aboutit à la naissance des horloges mécaniques dont le mouvement est communiqué par des roues dentées, la vitesse réglée par un balancier, l'impulsion donnée aux roues par un poids et le temps indiqué sur un cadran divisé en 12 parties égale par une aiguille portée par l'axe de la roue. Cette aiguille fait un tour en 12 heures et deux tours depuis le midi du jour jusqu'au midi suivant.

Les historien de la mesure  du temps ne sont pas en parfait accord sur l'origine de ces horloges ni sur le nom de l'inventeur. À ce sujet C. Frémont dit: "Dans l'état actuel de nos connaissances , on a admis jusqu’ici que l'horloge de Charles V avait été, sinon la première, au moins la copie d'horloge dont l'invention , au XIV siècle, était nouvelle de toutes pièces est d'origine allemand parce que l'ouvrier Henri de Vie qui construisit l'horloge de Paris était Wurtembergeois1 ."

Il est certain, dit le père Alexandre2 que celui qui a trouvé le moyen de mesurer la durée du temps par le mouvement des roues dentées, tempéré par la libération alternativement contraire du balancier, mérite tout nos éloges s'il nous étaiy connu; mais l'histoire ne nous apprend rien de certain."

Ferdinand Berthoud, parlant de l'horloge mécanique, dit :"Les diverses parties qui composent l'horloge à roues et à balancier, n'ot pas été inventées par le même auteur3."

 Quant aux arabes, un seul traité d'horlogerie  nous renseigne sur leurs idées à l'égard de ces inventions . C'est le traité de Taqi-al-Din intitulé "Al-Kawakeb al-Duriyya fi al -Bankamat al -Dawriyya" (les planètes précieuses des horloges mécaniques).

Signalons que ce traité fut étudier par Tékélie Sévim4 . Dans cette étude règnent des généralités . Une étude technique n' a pas eu lieu .

1- C Frémont "origine des horloges à poids" Paris 1915

2- Ferdinand  Berthoud "Histoire de la mesure du temps " Édition Berger Le vrault Paris 1978 

3- idem

4-Sévim Tékéli "The clocks in Ottoman Empire in 16th " - Taqi al-Din the brighest stars for the construction of the méchanical  clocks. Ankara 1966.

 

 horloges mécaniques-Taqi al-Din

Description des horloges mécaniques de Taqi-al-Din