Index de l'article

 

Famille du Luth

L-Tanbûr (الطنبور): Instrument à cordes distingué par son long manche équipé de frettes  Sa caisse de résonance assez anguleuse, taillée dans un bloc de mûrier, est couverte d'une légère table d'harmonie en hêtre. Cette caisse peut avoir une forme bombée et arrondie, dans ce cas elle est formée de lamelles de hêtre , de noyer ou de mûrier, collées entre eux .

À l'origine al-Tanbûr fut muni d'une seule corde puis de deux ou trois pour arriver à sept dans le "Tanbûr" moderne.

Instrument favori des Égyptiens, Al-Tanbour fut connu vers 1600 av.J.C. Les gravures de "Tiba " (18e dynastie des Pharaons) montrent des musiciennes jouant du "Tanbûr". (voir figure ci-dessous)

 

 

                   

 

 Dans le monde arabe et juste dans un manuscrit arabe du VIIIe siècle,  apparaît le mot "Tanbûr". Par contre avec le grand musicien Al-Farabi ( Xe siècle) et précisément dans son volumineux traité de musique "Kitab al-Mûsiqa al-Kabir "(Le grand livre de la musique ), que nous assistons à une description détaillée de cet instrument. Dans ce traité, Al-Farabi consacre un chapitre entier à la description du "Tanbûr". Pour lui, il existe deux genres bien distincts : le "Tanbûr " de khorassan de type persan et celui de Bagdad de type assyrien. Ces deux types se différencient par leur forme ,leur grandeur et la disposition des frettes (الدساتين).

 

 

 

 

 

 

 

       Tanbûr d'après Al-Farabi                                                                             Tanbûr égyptien

D'après Al-Farabi "al-Tanbûr al-Bagdadi" possédait au moins cinqs frettes, celui de Khorasan n'en comptait pas moins de dix , parmi lesquelles cinq occupent des positions fixes et invariables , tandis que les autres peuvent être déplacées , à volonté, entre les frettes fixes.

                                       

                                             Un tanbûr moderne

2 -Al-Buzuq (البزق):

Instrument à cordes dont l'existence est attestée dès le Xe siècle de notre ère  avec Al-Farabi, pour lui il ressemble dans une large mesure au "Al-Tanbûr al-Bagdadi". Sa caisse piriforme mesure  approximativement 40cm de long et le manche environ 80 cm. Ce dernier comporte vingt frettes (ligatures amovibles). Les deux cordes métalliques doublées et généralement accordées à l'octave, sont pincées  avec un plectre en corne ou en plume.

 

 

 

 

 

 

 

                                                            Buzuq moderne